Polynésie : le tourisme retrouve des couleurs

Après deux années difficiles en raison de la crise sanitaire, la reprise du tourisme est perçue comme un soulagement.

En mars, près de 15 000 touristes ont visité le fenua et la fréquence des vols internationaux augmente progressivement. Lundi 23 mai, trois avions ont atterri à Tahiti, soit presque autant qu’avant la crise sanitaire.

Les Américains et les Français sont les plus nombreux à se rendre en Polynésie. Le nombre de touristes français est même en légère hausse par rapport à l’an passé.

Le taux de remplissage moyen des hôtels est de 70 % jusqu’à la fin de l’année et le trafic domestique, quant à lui, a retrouvé son niveau de 2019. L’objectif de renouer avec la fréquentation internationale d’il y a deux ans (237 000 touristes) est donc quasiment atteint. Cependant, cette embellie post-Covid reste fragile dans un contexte mondial perturbé par la guerre en Ukraine et la menace de crise sanitaire toujours latente.

 


Une nouvelle alliance nouée avec les îles Cook

Les îles Cook et la Polynésie française étendent leur coopération bilatérale à plusieurs domaines. Le nombre de liaisons aériennes entre les deux pays devrait être augmenté et les liens commerciaux renforcés afin de favoriser les investissements et la mobilité de la main-d’œuvre. Cette coopération s’étendra également à la santé, à la culture et aux liens entre les peuples. Ce nouvel accord a été signé cette semaine, en marge du Blue Ocean Summit.

 

V.G. avec AFP (© Ludovic Marin/AFP)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market