Pierre Fairbank et Nicolas Brignone lancent bien leur saison

Mission accomplie pour les deux Cagous, Pierre Fairbank et Nicolas Brignone. Les deux coureurs étaient en Australie pour le meeting de Canberra, puis de Sydney. « Ces compétitions avaient pour but de finaliser le cycle d’entraînement basé sur l’endurance et de faire un bilan avant d’attaquer un nouveau cycle, orienté vers l’explosivité et la puissance, explique Olivier Deniaud, coach des deux athlètes, mais aussi de l’équipe de France. Désormais, il va s’agir de rester explosif dans une période de fatigue. »

Dans le détail, Pierre Fairbank a fait honneur à son rang en remportant six des sept courses à Canberra. De son côté, Nicolas Brignone a, à chaque fois, dû se contenter de la deuxième place. Mais il faudra surtout retenir ses chronos, lui qui est à la recherche d’une sélection en équipe de France en vue des Jeux paralympiques de Tokyo, en septembre prochain. « Nicolas (Brignone) aura fait bonne impression en égalant son record personnel sur le 100 m en 15’’38, en 52’’47 au 400 m et en 3’20 au 1500 m, détaille le coach. (Il a également réalisé) un excellent 1’41’’88 au 800 m devant certains de ses adversaires directs. » À noter qu’en plus des meetings en stade, Pierre Fairbank a pris la quatrième place open, la première de sa catégorie, dimanche dernier lors des 10 km de la fête nationale australienne, dans les rues de Sydney.

Prochain rendez-vous pour les deux hommes, le 20 février, lors d’un championnat mondial IWAS (Fédération des athlètes en fauteuil). « Cette compétition devait réunir les meilleurs athlètes en fauteuil des pays asiatiques, pose Olivier Deniaud. Compte tenu de l’actualité liée à l’épidémie de coronavirus, j’espère que celle-ci sera maintenue, car l’adversité se trouve là-bas. »

A.B.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market