Perte de mémoire ?

Étrange cette lettre commune de Pierre Frogier et Philippe Gomès au président de la République. Le sénateur et le député ont écrit d’une même plume à François Hollande pour que l’État s’engage, par le biais d’Eramet, dans l’investissement de la centrale électrique qui conditionne l’avenir de la SLN et qu’il se dote par ailleurs d’une véritable stratégie minière en accord avec les autorités locales.
Rien de plus normal dans le fond, puisque la SLN fait face à de graves difficultés. Dans la forme, en revanche, il est à se demander ce qui est passé par la tête de Pierre Frogier. Après s’être fait lourdement attaquer par Philippe Gomès, le voilà qui cautionne la stratégie de son frère ennemi. Un ennemi qui tente désormais de se blanchir après avoir tout fait pour mettre en danger cette usine au profit de la SMSP et d’André Dang, incapables d’assumer leurs engagements. Pierre Frogier oublie-t-il les décisions prises par Philippe Gomès à la province Sud ou au gouvernement pour entraver le bon développement de la SLN ? Oublie-t-il le climat d’incertitude généré par les demandes réitérées de monter la participation des collectivités calédoniennes à 51 % dans le capital de la société ? Comme si Eramet allait financer et garantir une nouvelle centrale d’une telle importance pour une société dans laquelle il n’aurait pas la majorité !
La position de Pierre Frogier est tout simplement incompréhensible. Est-il manipulé ? A-t-il reçu des promesses ? La question mérite d’être posée.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market