Pélagiques : l’Anses confirme les craintes d’EPLP

La fédération d’association pour la préservation de l’environnement, Ensemble pour la planète, a diffusé, mercredi, un communiqué précisant le résultat d’une étude réalisé par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) sur la contamination des poissons pélagiques par le mercure. L’histoire remonte à 2011, quand EPLP se saisit du dossier. Face aux alertes de l’association, les pouvoirs publics avaient décidé de rendre obligatoire des panneaux déconseillant aux enfants et aux femmes enceintes la consommation de certains poissons. Obligation qui est loin d’être appliquée partout. Les élus s’étaient d’ailleurs voulus plutôt rassurants.

Après de nombreuses sollicitations d’EPLP, le gouvernement a fini par saisir l’Anses pour que cette dernière réalise une étude. Le rapport, transmis au gouvernement au mois de décembre, selon l’association, n’a pas été rendu public. EPLP est parvenu à en obtenir une copie, faute de pouvoir se le procurer directement auprès des institutions.
Pour l’association qui a partagé quelques éléments « accablants » du rapport, les choses ne devraient pas en rester là. Le risque sanitaire étant avéré, on imagine mal une absence de réaction des autorités de santé. Si la santé des populations est une priorité, il n’en reste pas moins que ces informations devraient porter un coup à la lière pêche que les collectivités cherchent à développer ces dernières années. Une lière qui emploie tout de même plusieurs centaines de personnes.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market