On s’en sort bien

Le Covid-19 reste malheureusement au-devant de l’actualité. Et bien malin qui pourra dire combien de temps le monde aura à vivre avec ce pernicieux virus. L’annonce d’un éventuel vaccin russe prouve que la recherche avance, mais la bataille est visiblement loin d’être gagnée, vu la réaction plutôt prudente à l’international.

L’épidémie repart à la hausse en Europe et affecte toujours autant les Amériques. La région n’est pas épargnée : la Polynésie française fait face à une explosion de cas. Le territoire, qui avait rouvert ses frontières sans imposer de quarantaine et pensait pouvoir compter sur les déclarations d’intention des arrivants, s’en mord les doigts. En Nouvelle-Zélande, où les frontières demeurent fermées et la quarantaine imposée, des contaminations locales ont été enregistrées. Auckland est reconfinée pour quelques jours. Aucun pays n’est à l’abri d’un revirement de situation.

La Nouvelle-Calédonie a, pour l’instant, une chance incroyable. Malgré les dégâts déjà générés pour certains secteurs d’activité et les collectivités, nous n’avons pas à vivre au quotidien avec ce virus qui, partout, met à mal la cohésion sociale. Nous n’avons pas eu de reconfinement qui achèverait notre économie. Nous pouvons tranquillement aller par milliers à la foire de Bourail…

Pour continuer à réussir, le meilleur moyen reste le respect absolu de la quatorzaine qui pourrait d’ailleurs, à notre sens, permettre plus de souplesse dans les déplacements au moins des résidents. La venue de nombreuses personnes autour du référendum constitue à ce titre un risque, mais également un test pour notre système.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market