Océane Tessier « Cette victoire était inespérée. »

À 23 ans, Océane Tessier a remporté pour la deuxième fois Au Tour d’Elles, tour cycliste féminin. De quoi finir en beauté une saison 2019 marquée par des blessures et repartir du bon pied en 2020

Qu’allez-vous retenir de cette édition 2019 d’Au Tour d’Elles ?

Je suis arrivée sans repère. J’avais eu une fracture de la clavicule doublée d’une rupture des ligaments en juillet et le Tour était en fait mon retour à la compétition. J’avais seulement trois semaines d’entraînement, pas plus. Donc cette victoire était inespérée. Moins d’un mois avant le départ, je n’étais même pas sûre d’être là.

La forme est-elle revenue rapidement ?

Lors de la première étape, j’ai senti que j’étais encore juste. On arrive au sprint et je m’impose seulement parce que j’ai une bonne vitesse de pointe. Mais durant l’étape, j’ai dû gérer mon effort. Puis au fil des kilomètres, j’ai récupéré de mieux en mieux. Je ne suis pas au mieux, mais c’est un très bon début.

Quelle est la suite pour vous ?

On est à l’intersaison et je ne retrouverai mon club (de l’Aubervilliers 93, NDLR) qu’au mois de février. Donc, là, je vais beaucoup travailler le physique dans un premier temps, puis faire pas mal de VTT et de piste puisque ça va être l’hiver.

Comment voyez-vous votre saison 2020 ?

Les compétitions vont commencer dès le mois de mars avec des manches de Coupe de France assez rapidement. Mais mon objectif principal, ça sera durant l’été, en Métropole, avec les championnats de France sur piste, mais également sur route. J’espère pouvoir accrocher un podium et pourquoi pas, un maillot tricolore de championne de France !

A.B.

 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market