Nouméa : le tri dans les cantines

Les élèves des écoles de Nouméa qui mangent à la cantine vont trier leurs déchets. Les premières tables de tri sont en train d’être installée dans les écoles. Les déchets alimentaires seront valorisés.

C’est ce jeudi que la mairie de Nouméa a officiellement lancé ses tables de tri des déchets dans les cantines des écoles publiques. Installées à la sortie, chaque enfant y jette ses déchets dans deux bacs distincts. Le premier sert à récupérer les déchets biodégradables (les restes d’aliments), et le second tous les emballages. Pour Matts Berthomier, coordinateur à la caisse des écoles en charge de la formation des cantinières : « L’objectif de la mairie est d’apprendre aux enfants à trier les déchets biodégradables, de les sensibiliser à une alimentation respectueuse de l’environnement et de réduire le gaspillage. »
Les premières tables de tri sont en cours d’installation dans dix écoles, mais tous les établissements sont, à terme, concernés.

Des kits animations

Pour accompagner ces tables de tri, des outils ludiques sont mis en place contre le gaspillage alimentaire. Un « gâchimètre » de pain (voir photo) permettra de quantifier le pain gaspillé à la semaine et une balance permettra aux enfants de peser quotidiennement toute la nourriture qui a été laissé de côté. Ces kits tourneront sur l’ensemble des écoles de la commune durant l’année scolaire, quinze jours par cantine. « Il faut savoir que tous les déchets alimentaires seront désormais récoltés pour être valorisés en compost par une entreprise de transformation local. Les emballages sont triés et également valorisé, ce gratuitement. Rien ne se perd au final ! » explique Matts Berthomier. Au delà de ces nouveautés qui coûteront 12,1 millions de francs à la mairie, ce projet éducatif prévoit la mise à disposition d’un poste de musique dans chaque cantine qui diffuse de la musique douce durant les repas pour favoriser une ambiance calme et permettre aux enfants de mieux apprécier leur repas et ainsi de mieux manger. Un spectacle de marionnettes viendra enfin clôturer cette opération de lutte contre le gaspillage et la gestion du tri durant l’année sur le temps de cantine.

C. Schoenholtzer

————————————

Le « gâchimètre » à pain permet de voir qu’elle est la quantité de pain restante à la fin de la semaine. Tout le pain récolté servira à la nourriture animale.

18-ENV-gaspillage-1

Une fois leur repas terminé, les enfants jettent leurs déchets dans les bacs. Les emballages sont séparés des aliments.

18-ENV-gaspillage-IMG_9684

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market