Le fenua accueillera les Jeux du Pacifique en 2027

C’est confirmé : Tahiti organisera pour la troisième fois de son histoire les Jeux du Pacifique en 2027. Une bonne nouvelle pour la Polynésie française, dont la candidature n’avait pas été retenue en 2019 et en 2023.

La lutte fraternelle opposant Cagous et Tahitiens se déroulera donc sur leur terrain lors des 18es Jeux du Pacifique prévus dans un peu moins de six ans. « C’est une super bonne nouvelle, se réjouit Michel Quintin, directeur du Comité territorial olympique et sportif (CTOS) de Nouvelle-Calédonie. On a soutenu leur candidature face au Vanuatu, avec qui nous sommes également très proches. Ces derniers ont déjà organisé les Mini-Jeux en 2017, alors que Tahiti n’a pas accueilli les Jeux depuis 1995. »

Un aboutissement pour le fenua, qui espérait déjà recevoir sur son île les 23 pays participants du Pacifique à l’occasion des éditions de 2019 et de 2023. « On pensait qu’ils allaient l’obtenir en 2023, mais les îles Salomon l’ont finalement emporté d’une petite voix », se souvient Michel Quintin.

Près de 320 sportifs calédoniens avaient fait le déplacement aux Samoa en 2019, à l’occasion des 16es Jeux du Pacifique. Résultat pour le Caillou, une première place avec 75 médailles d’or, 56 d’argent et 52 de bronze.

 

30 milliards de francs

Outre les 17 disciplines obligatoires, plusieurs sports pratiqués sur le Caillou n’ont pas été retenus au programme par Tahiti : le karaté, le base-ball, le bodybuilding et le cricket. Le handball fera toutefois sa première apparition de l’histoire des Jeux et le cyclisme, absent depuis 2003, signera son retour.

Avec un budget total avoisinant les 30 milliards de francs, Tahiti doit notamment construire un nouveau complexe aquatique en plus de rénover une bonne partie de ses infrastructures sportives. « L’organisation de ces Jeux va booster leur développement sportif mais également la pratique, explique le directeur du CTOS. Ils devraient être redoutables en 2027, car ils veulent vraiment profiter de la situation pour restructurer leur mouvement sportif. » Si, en seize éditions, les Cagous ont terminé en tête à treize reprises, ils n’étaient pas passés loin d’une deuxième place chez nos rivaux tahitiens en 1995, où la victoire s’était jouée à quelques médailles d’or seulement.

 


Direction les îles Mariannes du Nord

Avant de se rendre à Tahiti en 2027, la délégation calédonienne passera d’abord par les îles Mariannes du Nord à l’occasion des Mini-Jeux, en juin 2022. Une compétition à l’organisation complexe du fait de la pandémie mondiale. D’après le CTOS, les participants devront en effet tous être vaccinés, avoir effectué un test PCR dans les 72 heures avant l’arrivée sur place et ils seront également soumis à cinq jours d’isolement.

L’équipe de Calédonie devrait compter 80 athlètes au total. Les prochains Jeux du Pacifique se dérouleront, quant à eux, en 2023 aux Îles Salomon et les Mini-Jeux suivants aux Palaos, en 2025.

 

Titouan Moal (© T.M.)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market