Mobilisation pour les chevaux sauvages de l’Île Ducos

Difficile de voir ces pauvres bêtes mourir de faim et de soif sur l’île Ducos en baie de Saint-Vincent à cause de l’extrême sécheresse qui y règne depuis huit mois. Les températures sont élevées, une retenue collinaire s’est cassée, un puits a été obstrué par des cadavres de chevaux…

Résultat, au moins dix-sept animaux sont déjà morts de déshydratation et une dizaine est en très mauvais état, a informé l’association environnementale Pirate qui a fait cette horrible découverte. Il y a trois ans, il y avait 40 à 50 têtes…

Depuis plusieurs jours, l’association se démène pour trouver une issue. Le contact a été établi avec les locataires, qui n’habitent pas sur place mais qui sont eux aussi à la recherche de solutions.

Ils ont imaginé de faire un apport d’eau massif par barge, en relais du dessalinisateur, ainsi qu’une battue avec des volontaires afin de pousser les chevaux vers ce point d’eau. Une jument, dont le poulain mort est coincé et à moitié sorti, est également en extrême danger de mort…

C.M.  

Photo : Association Pirate 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market