Mobilisation des femmes après un viol

Plus de 300 personnes ont marché vendredi dernier à Canala à l’appel de la fédération Nawitoa. Il s’agissait, suite à un viol sordide perpétré dans la commune, de dénoncer la violence et les fléaux que sont, pour les familles, l’alcool ou le cannabis. Avec les autorités une réflexion a été engagée pour encourager les victimes à porter plainte, pour rappeler la responsabilité des parents dans l’éducation, sur l’idée également d’un couvre-feu pour les enfants ou encore la lutte contre le marché noir… Des manifestations de soutien ont été organisées dans d’autres communes.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market