Mesures pour contrer l’inflation des carburants

Le gouvernement a réduit les taux des taxes sur les produits pétroliers (TPP et TAPP) pour contenir l’augmentation des prix des carburants au mois de juillet. L’essence reste ainsi à 183,8 francs le litre (contre 206,6 francs sans l’intervention). Le prix à la pompe du gazole devrait s’établir à 173,3 francs le litre (+ 1,5 francs par litre, contre + 15, 9 francs sans la réduction des taxes fixés ici au niveau minimum autorisé par le Congrès). La perte de recettes pour la collectivité est estimée à 335 millions de francs pour le mois de juillet.

Pour lutter contre l’inflation toujours, les opérateurs pétroliers Mobil IPC, TotalEnergies et la Société de services pétroliers ont accordé, en concertation avec le gouvernement, une remise tarifaire fixée à un maximum de 3 F/l sur le prix des carburants vendus en station-service aux entreprises de plusieurs secteurs d’activité. Sont concernés : les transporteurs scolaires et les ambulanciers pour l’essence et le gazole et les agriculteurs qui ne bénéficient pas d’exonération de TPP et TAPP pour le gazole. Un accord encadrant cette remise, possible jusqu’à la fin de l’année, a été signé mercredi.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market