Meeting Mobil : le podium s’annonce ouvert

Pour sa 29e édition, le Meeting Qantas se transforme en Meeting Mobil, mais rien ne change à part le nom. Au programme, une seule distance, le 50 mètres nage libre, et des participants de tous les âges. En l’absence des meilleurs Calédoniens et des internationaux, des places sont à prendre, dimanche au CNC.

Huit catégories 

L’idée du Meeting, c’est avant tout de réunir tous les nageurs du Caillou dans une ambiance de fête, quel que soit leur âge. Ils étaient 430 à avoir fait l’aller-retour du bassin de 25 mètres du CNC en 2021, un nombre qui a atteint le double certaines années. Les premiers départs seront donnés à 8 h 30 avec les 9 ans et moins. Ils seront suivis des 10 à 12 ans, des nageurs handisport et sport adapté, des 25 à 39 ans, des 40 à 49 ans, des 60 ans et plus et des 13 à 15 ans. Pour finir, ce sera au tour de la catégorie Open d’assurer le spectacle. Les finales devraient débuter à partir de 16 h 30, mais dans un format un peu particulier pour la catégorie reine. Comme l’an passé, elles se joueront en trois manches, avec deux nageurs éliminés à chaque tour et seulement trois minutes de récupération entre chaque plongeon.

Podium mystère

Depuis la dernière édition, tous les athlètes de la jeune garde calédonienne ou presque ont quitté le territoire pour s’entraîner dans les bassins métropolitains. Alors, difficile de dire qui seront les plus rapides dimanche. Chez les femmes, il faut noter la présence d’Armelle Hidrio, victorieuse l’an passé avec également le meilleur temps signé en 2019, à un centième de Diane Bui-Duyet, qui devrait aussi prendre part à la compétition. Du côté des hommes, on peut s’attendre à un duel entre le jeune Alexandre Gané, qui avait terminé en bronze en Open en 2021, et Thibaut Mary. Devenu entraîneur au CNC, ce dernier a nagé cinq saisons en Métropole et, par ailleurs, remporté cinq médailles d’or et deux de bronze aux derniers Jeux du Pacifique, aux Samoa.

À noter que les records masculins et féminins du Meeting sont tous les deux détenus par des étrangers : l’Australien Kenneth To en 2013 (21’’34) et la Suédoise Therese Alshammar en 2012 (24’’30).

Pas d’invités internationaux 

Avec la pandémie et les difficultés pour les voyageurs, le CNC a préféré faire l’impasse sur les invitations internationales. Aucune star de la natation ne viendra donc succéder à Eamon Sullivan (2012), Alain Bernard (2007 et 2017), Frédérick Bousquet (2018) ou encore Maxime Grousset (2019). « Mais redevenir un meeting international est bel et bien dans nos plans pour les années à venir », assure Cécile Marques, directrice du CNC depuis janvier.

Hommage à Jean-Pierre Pouilly 

À l’initiative du Meeting Qantas en 1993, l’ancien président du Cercle des nageurs calédoniens n’avait pas raté une seule édition depuis. Jean-Pierre Pouilly est décédé en février, à l’âge de 76 ans, et un hommage lui sera rendu lors de l’événement, ce dimanche.

Titouan Moal

©CNC

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market