L’Éveil océanien satisfait d’avoir pu présenter son projet à Paris

Le parti a tenu le 5 novembre son conseil politique. Malgré les relations compliquées avec les autres partenaires ces derniers mois, il continue d’avancer et de façonner son
projet de troisième voie, le fameux « Non, pas maintenant » présenté à Paris.

« Nous avons pu approfondir notre vision auprès de Jean-François Carenco, de la présidente de l’Assemblée nationale, du cabinet du président du Sénat, liste Veylma Falaeo, secrétaire générale. Ils ont été très réceptifs, conscients de notre rôle charnière dans le paysage politique. »

Seul regret évidemment, l’EO n’a pas été convié à la Convention des partenaires « malgré un format élargi ». L’objectif qu’il s’était fixé en 2019, d’améliorer le quotidien des Calédoniens et d’être à la table des discussions, n’est donc pas encore atteint.

L’EO se positionnera pour la prochaine visite ministérielle lors d’un comité directeur. Il projette quoi qu’il en soit de présenter une version consolidée de son projet qui prévoit un statut de 30 ans au sein de la République, avec les 15 premières années pour mener des réformes de fond et relancer le territoire et les 15 suivantes pour construire une souveraineté en partenariat avec la France.

C.M.

©E.O. 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market