Lettre ouverte des indépendantistes « au peuple de France »

Le FLNKS, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, les groupes indépendantistes au Congrès, le Sénat coutumier et l’USTKE ont signé et publié une lettre commune « du peuple kanak au peuple de France » pour l’alerter sur la situation politique.

La France est accusée de « mépriser » la parole des représentants politiques et coutumiers, de feindre d’ignorer la place qu’occupent les cérémonies de deuil, de « piétiner la dignité humaine de tout un peuple » en maintenant à tout prix cette consultation « d’où le peuple kanak sera absent ». « La prochaine consultation n’a aucune chance de clore la séquence politique ouverte par l’Accord de Nouméa », avancent-ils. Le Président Emmanuel Macron est accusé de ne plus assumer la décolonisation du pays. Pourtant, « personne ne peut nier au peuple kanak son droit à l’indépendance ». Dans le contexte actuel, ils préviennent : ils ne souhaitent pas rompre les relations avec la France, « mais s’il faut choisir entre la liberté et ces relations, nous choisirons la liberté ».

 

C.M. (© Archives DNC/C.M.)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market