Les retraités à nouveau dans la rue

« Le seul moyen de se faire entendre dans ce pays, c’est de bloquer ! », dénonçaient les porte-parole de l’intersyndicale des retraités, une nouvelle fois mobilisés devant la Cafat, le 16 octobre, pour porter deux revendications : une revalorisation des pensions pour faire face à la hausse du coût de la vie et un siège d’observateur au conseil d’administration de la Cafat.

Après avoir bloqué l’accès des locaux au personnel, une délégation a pu être reçue. Aucune décision n’a été prise concernant la revalorisation des retraites, mais le président du conseil d’administration s’est engagé à présenter la demande au conseil, nouvellement élu. Si la revendication a été discutée, l’intersyndicale n’a pas eu de retour sur la position des membres du conseil d’administration. Pour rappel, ce dernier est constitué des représentants des partenaires sociaux.

Concernant la demande d’être associé au conseil d’administration pour avoir accès aux informations, les retraités ont été partiellement entendus, puisqu’une commission sera créée au sein de la Cafat, associant un des membres du bureau du conseil d’administration ainsi que des représentants de l’ensemble des acteurs et à laquelle participeront également les retraités. Le membre du bureau aura ensuite la charge de faire remonter les informations au conseil. Une solution intermédiaire qui ne répond pas à toutes les problématiques, mais constitue tout de même une avancée pour les retraités. La commission devrait être créée d’ici la semaine prochaine.

M.D.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market