Les renforts sont arrivés en Polynésie

Une centaine de réservistes sont progressivement arrivés en Polynésie pour faire face à l’explosion de cas de Covid, alors que la plupart des structures hospitalières sont à saturation. Les infirmiers et aides-soignants en réanimation sont tous volontaires et mobilisés par l’État pour une durée de trois semaines en moyenne. « L’objectif est de développer les capacités en réanimation », a expliqué à l’AFP Clément, infirmier et coordinateur de ce groupe de réservistes. D’un côté, on soigne et de l’autre on enterre les morts. Les familles, limitées par les mesures sanitaires strictes doivent composer avec les cérémonies funéraires. Les enterrements s’enchaînent, à un rythme effréné comme au cimetière de l’Uranie à Papeete, le plus grand de Polynésie où les équipes municipales réalisent entre quatre et cinq inhumations par jour, soit autant qu’en une semaine avant que le Covid-19 ne fasse son apparition. 522 décès ont été comptabilisés. Depuis le début de la crise en mars 2020, dont neuf les dernières 24 heures. Actuellement, 60 personnes sont en réanimation.

Web Design BangladeshBangladesh Online Market