Les provinces votent leurs comptes administratifs

Les finances 2019 ont été au cœur des discussions dans les assemblées de la province Sud et de la province Nord, n de semaine dernière, avec l’examen notamment des comptes administratifs 2019. Si dans le Sud, les débats ont été houleux, dans le Nord, tout s’est passé dans le calme.

Malgré de belles passes d’armes entre les élus de l’ancienne mandature et ceux de la nouvelle, les élus de l’assemblée province Sud ont adopté jeudi le compte administratif 2019 de la collectivité. Un compte qui n’est pas bon puisqu’il  affiche des indicateurs financiers dégradés et un résultat négatif d’un peu plus d’un milliard de francs. Si les élus de l’ancienne mandature, Philippe Michel et Philippe Dunoyer en tête, se sont empressés de souligner la « gestion calamiteuse » de la nouvelle mandature, le nouvel exécutif a rapidement tenu à remettre les pendules à l’heure.

La présidente de l’assemblée, Sonia Backes, et le premier vice-président, Philippe Blaise, ont ainsi rappelé que ce sont ces mêmes élus de Calédonie ensemble qui avait fait voter un budget primitif qui prévoyait des recettes provenant des dotations de la Nouvelle- Calédonie à hauteur de 29,923 milliards de francs et qu’au final, elles se sont montées à 27,450 milliards. Un écart de 2,5 milliards de francs inscrit au budget primitif qui signe pour le nouvel exécutif « un héritage plombé par une gestion irresponsable de la précédente mandature ». Sonia Backes, la présidente, en a pro té pour également rappeler que « quand la nouvelle mandature est arrivée en mai 2019, 80 % des dépenses de fonctionnement de l’année avaient déjà été engagées par la mandature Calédonie ensemble. 80 % en seulement 5 mois ! (…) Depuis, nous avons fait tout ce qui semblait nécessaire pour redresser le tir. Malheureusement, nous découvrons un peu tous les jours la catastrophe laissée par cette précédente mandature. » Le déficit du compte administratif ne s’élève en réalité qu’à un milliard de francs. Le gouvernement doit encore verser une dotation pour un montant de 1,5 milliard de francs. Selon le gouvernement cette somme sera inscrite au budget supplémentaire.

Vote aussi dans le Nord

Les élus de l’assemblée de la province Nord ont, eux aussi, examiné le compte administratif 2019 de leur collectivité. C’était vendredi. Il affiche un dé cit de 423 millions de francs alors qu’il était excédentaire de trois milliards en 2018. Le montant des dépenses, tant en fonctionnement qu’en investissement, se monte à 36 milliards de francs et les postes le plus importants étant la masse salariale et les aides sociales. Le taux d’endettement de la province Nord se monte aujourd’hui à 62,27 % (L’endettement de la province Sud avoisine pour sa part les 50 % du budget). Le compte administratif 2019 de la province Nord a été adopté à l’unanimité, tout comme le budget supplémentaire 2020 de la collectivité, qui était aussi mis à l’examen. Ce budget supplémentaire 2020 se monte à un peu moins de huit milliards de francs (hors report des cumuls de crédit) et porte le budget total de la province Nord, pour l’exercice en cours, à 44,96 milliards de francs.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market