Les marchés autorisés à rouvrir samedi

La décision était très attendue par le secteur. Yannick Slamet, le porte-parole du gouvernement, l’a annoncé lors du point presse de mardi. Les marchés peuvent rouvrir à partir du samedi 9 octobre.

« C’est un soulagement pour tout le monde, même si c’est dommage de ne pas l’avoir fait plus tôt », déclare Yannick Couete, directeur de la Chambre d’agriculture. Le marché de Ducos se tiendra selon un protocole renforcé par rapport aux précédents confinements. Parmi les mesures mises en place, une jauge de 140 clients pour 70 exposants, soit deux par étal.« L’entrée sur le site sera régulée avec la mise en place d’une file d’attente, indique Yannick Couete. Un circuit avec un sens de circulation, sans possibilité de retour, sera marqué au sol. » Les producteurs seront tournés vers l’extérieur et il sera demandé aux gens de ne pas toucher les produits. « Les producteurs les mettront directement dans le sac du client. On a fait des achats afin de protéger les étals. Les exposants ne sont pas très contents, mais on veut apporter le maximum de garanties. »

Une bonne nouvelle pour les agriculteurs, qui rencontrent des problèmes pour écouler leur production. « Certains ne font que les marchés pour vendre. » Yannick Couete précise également que la Chambre d’agriculture travaille à rendre les agriculteurs éligibles aux aides de l’État. « Il y en a qui sont en grande difficulté. C’est à l’étude. »

Moselle et Boulari aussi

Le marché de la Moselle rouvre également samedi, dès 5 heures, selon les règles suivantes : plan de circulation, interdiction de cheminer d’un pavillon à l’autre et respect des gestes barrière. Ainsi que celui du Mont-Dore. Situé à Boulari face à la marina, il sera ouvert aux horaires habituels à compter de samedi, là aussi selon des mesures strictes : entrée et sortie unique matérialisées par affichage et marquage au sol, files d’attente matérialisées au sol devant chaque stand et gel. Aux heures d’affluence, un contrôle d’accès à l’entrée du marché régulera le flux des clients. Des consignes ont également été données aux exposants pour n’accueillir qu’un seul client à la fois. Aucune manipulation des produits ne sera possible et les suivants devront attendre leur tour en respectant le marquage au sol prévu à cet effet pour garder leurs distances. Seuls les stands de fruits, de légumes et de poissonneries seront ouverts durant la période de confinement. Les snacks et buvettes ne sont autorisés que pour de la vente à emporter.

 

Anne-Claire Pophillat (© Archives DNC)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market