Les légendes des greens sont de retour

Pour la troisième année, les parcours calédoniens accueillent le Australasia PGA Legends Tour. Au menu à partir de lundi, deux tournois à Deva et Dumbéa, où les amateurs vont côtoyer les professionnels du circuit.

C’est désormais un rendez-vous qui s’est installé dans le paysage du golf local. Quatre jours de compétitions qui connaissent quelques changements cette année. Si les premiers jours se déroulent toujours du côté de Deva, le final ne se fera plus à Tina, contrairement aux deux précédentes éditions, mais à Dumbéa. Le parcours retrouve ainsi, 15 ans après, les joutes internationales. Autre changement de taille : fini le tournoi unique. Cette fois, il s’agira de deux rendez-vous distincts. L’un, le Sheraton South Pacific Golf Classic, à Bourail, l’autre, le Dumbéa Legends Pro-Am, dans le Grand Nouméa. « Il y aura ainsi deux prize money, commente Laurent Heutte, le directeur des tournois, mais également des golfs de Deva et de Dumbéa. Pour le premier, il y a 50 000 dollars australiens à gagner (3,7 millions de francs), pour l’autre, 13 000 dollars (964 000 F). C’est un peu plus qu’avant où les gains s’élevaient à 60 000 dollars au total (4,4 millions). »

Entre golf et tourisme

La philosophie, en revanche, reste la même. Il s’agira de tournois Pro-Am. En résumé, une compétition entre amateurs et professionnels, issus du circuit régional des plus de 50 ans. « Chaque équipe sera composée de quatre joueurs avec deux ou trois amateurs pour un ou deux professionnels. » À Deva, un classement par équipe sera établi après les deux premiers tours, lundi 16 et mardi 17 septembre, avant un troisième jour, mercredi, réservé uniquement au classement individuel. Même formule pour Dumbéa, mais sur une seule journée, le vendredi 20 septembre. « À notre grande satisfaction, nous avons de plus en plus de joueurs venus de l’étranger, se réjouit Laurent Heutte. En comptant les pros, plus des trois-quarts des golfeurs viennent d’Australie, de Nouvelle-Zélande ou du Japon. »

Une satisfaction, car c’est bien l’enjeu de ce double rendez-vous. « Au centre du projet, il y a le tourisme, explique le directeur. C’est un bon moyen de développer la destination Calédonie via le golf. On a aussi une vingtaine d’accompagnants, souvent des compagnes ou compagnons de joueurs, qui auront droit, eux, à un programme de visites de la région. »

Du beau monde

Mais que les fans de golf soient rassurés, comme à chaque fois, le plateau sera de qualité entre Deva et Dumbéa. Les meilleurs joueurs du circuit du Legends Tour seront présents. À commencer par l’Australien Peter Senior. À 60 ans, le golfeur avait remporté la première édition de l’étape calédonienne en 2017. Mais il est surtout connu des passionnés comme un joueur qui a brillé sur le circuit mondial au début des années 1990. S’il a participé au moins une fois à chacun des tournois du Grand Chelem (Masters, US Open, British Open, PGA Championship), c’est surtout lors de la levée britannique qu’il s’est illustré avec deux top 10. Une sixième place en 1988 et une quatrième en 1990. Il aura fort à faire face à son compatriote,Tim Elliott, tenant du titre, ou encore Jean-Louis Guepy, seul Calédonien en lice chez les pros et qui sera un candidat sérieux à la victoire. À Deva comme à Dumbéa.

A.B.

Photo: E.Deroche/ south Pacific Classic : Peter Senior, vainqueur de la première édition en 2017, sera l’un des 36 pros du Legends Tour à s’engager dans la compétition.

 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market