Les étapes à suivre pour entretenir son vélo

Que doit-on faire pour garder son vélo plus longtemps ? « Il n’y a justement pas grand-chose à faire », assure Thibault Mary, animateur de l’association Droit au vélo. Quelques points à respecter restent cependant essentiels pour entretenir régulièrement sa fidèle monture avant de l’apporter chez un professionnel.

Les réparations plus compliquées doivent être réalisées par un professionnel. L’association Droit au vélo propose des ateliers Retap’vélo un peu partout dans Nouméa, en collaboration avec la municipalité.

Les petites pannes et les réglages de dernière minute trouveront une solution avec ses bénévoles. Suivez les pages Facebook de Nouméa ma ville ou de Droit au vélo pour connaître les dates. En attendant un atelier, quelques conseils pour entretenir régulièrement son vélo.

Contrôler ses pneus

La pression des pneus doit être souvent contrôlée. Avec le temps, la chambre à air se dégonfle comme pour une voiture. Le fabricant indique toujours la pression recommandée sur le flanc du pneu. Ce simple contrôle permet d’éviter les crevaisons. Il est conseillé de toujours s’équiper d’une chambre à air en bon état, d’une pompe, d’un démonte-pneu et d’une clé pour dévisser la roue.

Resserrer les câbles

Les câbles de frein et de vitesse doivent être inspectés. À force d’être sollicités, ils ont tendance à se détendre. Il faut tout simplement les retendre au niveau du guidon, des freins ou des dérailleurs. « Ce doit être fait régulièrement », conseille Thibault Mary.

Graisser les câbles

L’air marin n’est pas le meilleur ami des vélos. Le sel attaque facilement les câbles. « Cela peut vite s’oxyder », prévient Thibault Mary. Le militant de Droit au vélo conseille ainsi d’utiliser la graisse de tronçonneuse, « pas très épaisse », pour graisser ses câbles de frein et de vitesse. « On peut aussi le faire avec de l’huile ou d’autre graisse, explique-t-il. Les câbles doivent bien coulisser dans les gaines. »

Lubrifier la chaîne

La transmission et la chaîne permettent de passer les vitesses et de faciliter vos déplacements selon les différents terrains. La chaîne, le plateau et les pignons doivent être entretenus pour éviter la rouille. « Il ne faut pas utiliser du WD40, mais une graisse pour lubrifier la chaîne. »

Vérifier les freins

Les patins de frein qui permettent de ralentir sa course fatiguent. La gomme diminue à chaque utilisation. « Il faut les changer au moins une fois par an, prévient l’animateur de Droit au vélo. Cela dépend de l’utilisation, mais il faut vérifier les témoins des patins. » Les freins à disque, souvent présents sur les deux-roues plus haut de gamme, doivent quant à eux être purgés.

Penser aux éclairages

La nuit tombe rapidement en Nouvelle-Calédonie et rouler à vélo ne dispense pas d’avoir son propre éclairage. Les cyclistes doivent voir et être vus. Une lampe blanche doit être positionnée à l’avant du vélo et une lampe rouge à l’arrière. Des réflecteurs orange doivent être visibles sur les côtés des pédales et des roues. Les éclairages sont obligatoires.

Brice Bacquet

Photos Shutterstock

 

Dans notre dossier

La petite reine au royaume du pick-up
Et si on troquait sa voiture contre une bicyclette pour circuler dans la capitale ? C’est l’ambition de l’association Droit au vélo qui, depuis 2014, milite pour que ce mode doux soit privilégié. Une affaire qui ne roule pas toujours comme sur des roulettes. →

« Plus on sera nombreux, plus on sera pris en compte »
Pratiquer le vélo au quotidien s’avère parfois compliqué, surtout pour traverser Nouméa. Des joies aux frustrations, exemple d’un trajet entre les quartiers Sud, le centre-ville et Ducos. →

François Lemancel, un globe-trotter en selle toute l’année
En 2020, François Lemancel a pris la poudre d’escampette pour un tour du monde à vélo. Après deux ans de voyage et 19 pays traversés, il prépare son périple de retour depuis l’Australie. →

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market