Les coureurs se remettent en selle

Reportées en 2021 à cause du Covid, la 2e édition du Cyclo Tour et la 6e édition du Tour cycliste féminin – Au Tour d’Elles – auront lieu du 9 au 15 octobre. La double épreuve prévue en sept étapes, dont trois en province Nord, sera plus longue pour les hommes, 484 kilomètres contre 357 kilomètres pour les femmes. Il sera possible de prendre le départ pour le tour complet, pour une ou plusieurs étapes.

Les fans du vélo sur route les attendaient avec impatience. Hommes, femmes et jeunes cyclistes du pays, de tout niveau, licenciés ou non, sont attendus sur les routes calédoniennes. « Au départ, après la fin du Tour de Nouvelle-Calédonie, l’objectif était de recréer de l’engouement autour de la pratique du vélo de route avec l’idée de se fixer un challenge et pas forcément un podium, se souvient Tommy Vanoudendycke, le président du comité régional de cyclisme, organisateur de l’événement. On s’est retrouvé à vivre le 1er Tour Cyclo du Caillou dans une ambiance qu’on aime tant et avec les habitants présents au bord de la route pour nous encourager. » Dans cette compétition sport loisir 100 % locale et accessible à tous, on retrouve aussi un petit air de « colonie de vacances » pendant une semaine, évoquent des participants.

12 communes

Fini les étapes uniquement en province Sud, comme en 2020. Les parcours du Tour traversera aussi une partie de la province Nord. Ce qui permettra de revivre cette atmosphère broussarde. « Pour l’édition 2021, on avait déjà envie d’aller en province Nord, et la commune de Hienghène nous avait proposé un joli parcours sécurisé », se rappelle Tommy Vanoudendycke.

Le parcours sera vallonné par endroits (Houaïlou, Poindimié, Hienghène, Pouembout) avec des passages de col et des transversales, mais « il est abordable. Comme c’est une course aux points, il n’y a aucune pression pour faire un chrono », précise Florian Barket, directeur technique de la double épreuve. L’organisation souhaite accueillir 100 à 120 cyclistes au total sur l’épreuve complète, et surtout des femmes.

En 2020, « 36 féminines avaient fait le Tour complet », indique la championne Manon Brasseur de l’équipe organisatrice. L’événement réunit toutes les générations de cyclistes locaux, de 15 à 60 ans et au-delà. Le parcours Au Tour d’Elles (357 km) accueille des seniors et masters (de 19 à 59 ans) : les féminines et aussi les hommes qui préfèrent une « short race ». Et la « long race » (484 km) est prévue pour les hommes juniors, seniors et masters, de 17 à plus de 60 ans.

Des points de départ différents

Dimanche 9 octobre, seul ou en équipe chez les hommes, les cyclistes s’élanceront de Petit Couli pour un prologue de 6,7 km destination le pied du col de Farino. Puis, l’étape 1 se disputera jusqu’à Bourail, via Nessadiou (56,7 km) ; les femmes partiront deux minutes après et essaieront de rattraper les hommes qui seront en queue de peloton. Lundi 10 octobre, les équipes se rendront de Bourail à Houaïlou (67,7 km). Mardi 11 octobre, avec un départ donné de Houaïlou, les cyclistes rouleront jusqu’à Ponérihouen (43 km pour les femmes / 68,7 km pour les hommes).

Mercredi 12 octobre, direction Hienghène, une des étapes les plus pittoresques de la côte Est, avec un départ de Touho pour les femmes (47,2 km) et de Poindimié pour les hommes (67,5 km). Jeudi 13 octobre, cap sur Pouembout sur la côte Ouest, en passant par la transversale Koné-Tiwaka, avec un départ au sommet du col Wilfrid pour les femmes (45 km) et de Touho pour les hommes (79,6 km). Pour l’avant-dernière étape, en direction de Boulouparis, les féminines partiront de Moindou (52,1 km) et les hommes de la mosquée de Bourail (77,7 km). L’étape ultime, samedi 15 octobre, débutera au parc de La Coulée au Mont-Dore en direction du sommet du col de Plum (38,6 km pour les femmes et 60 km pour les hommes).

Les inscriptions sont possibles jusqu’au 21 septembre sur inlive.nc.

Marie-Hélène Merlin

Photos : Une semaine de partage autour du vélo attend les participants, quel que soit leur niveau. / CRC

Des nouveautés au classement

Un classement de la montagne récompensera les meilleurs grimpeurs. Il y aura aussi un prix du combatif sur chaque étape et un prix
du meilleur espoir calédonien sur chaque étape (17 à 23 ans).

Bénévolat

40 à 60 bénévoles sont nécessaires pour assurer la logistique et la sécurité du peloton : podium, signalétique, conduite des véhicules ou de motos. Pour se renseigner, écrire un mail à infos@crc.nc.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market