Les Cagous peuvent-ils ramener une médaille ?

Cela fait seize ans que le Caillou attend une nouvelle récompense olympique. À partir du 23 juillet, quatre athlètes tenteront d’entrer dans la légende du sport calédonien aux JO de Tokyo. Revue d’effectif.

Maxime Grousset, l’immense espoir

Le report des Jeux et la pause sanitaire ont fait du bien à la progression de Maxime Grousset. De nageur prometteur, il s’est transformé en machine à gagner. Le nageur de 21 ans s’est qualifié facilement sur 50 m et 100 m nage libre lors des championnats de France, à Chartres, et ondule désormais aux portes du top 10 mondial. Il a même battu l’épouvantail des bassins, Florent Manaudou. Le protégé de Michel Chrétien espère avec lucidité une demi-finale ou une finale. Vu sa progression, toujours régulière et souvent fulgurante dans les grands rendez-vous, le bolide de l’Insep a la capacité d’aller chercher une médaille, s’il ne se laisse pas écraser par l’événement.

Programme

(participation aux relais sous réserve).

Séries 4 x 100 m nage libre messieurs : dimanche 25 juillet, 21 heures (heure de Nouméa).
Finale 4 x 100 m nage libre : lundi 26, 14 heures.
Séries 100 m et 4 x 200 m : mardi 27, 21 heures. Demi-finale 100 m : mercredi 28, 12 h 30.

Finale 4 x 200 m : mercredi 28, 14 h 26.
Finale 100 m : jeudi 29, 13 h 37.
Séries 50 m : vendredi 30, 21 heures.
Séries 4 x 100 m 4 nages : vendredi 30, 23 heures. Demi-finale 50 m : samedi 31, 13 h 32.

Finale 50 m : dimanche 1er août, 12 h 30. Finale4x100m4nages:dimanche1er août,13 h 36.

Lara Grangeon, l’heure de la consécration ?

Jusqu’ici, les JO ne lui ont pas vraiment souri. Après deux prestations inabouties (lire ci-contre), en 2012 et 2016 en bassin, Lara Grangeon se présente à Tokyo avec un tout autre statut. Celui de l’une des favorites du 10 km en eau libre, moins de quatre ans après ses débuts dans la discipline. La Cagoue de 29 ans, au mental d’acier et au physique exceptionnel, s’est rapidement affirmée comme une redoutable spécialiste des courses longues. Médaillée de bronze mondiale sur 25 km en 2019 à Gwangju, en Corée du Sud, elle avait également pris la quatrième place sur 10 bornes. À Tokyo, elle est là pour au moins un podium, voire la plus belle des marches, du métal doré autour du coup.

10 km en eau libre: mercredi 4 août à 8 h 30.

Thomas Goyard, le droit de rêver

Tout est possible. Comment mieux résumer les chances de l’aîné des Goyard ? Capable du meilleur, comme le bronze mondial en 2014 et en 2020 ou le titre européen en 2016, il a aussi connu le pire avec cette 39e place planétaire au sultanat d’Oman en 2015, qui l’avait privé d’une qualification olympique pour Rio, au Brésil. Ses épaules de jeune homme de 23 ans n’avaient pas supporté l’enjeu. Désormais, le prodige du windsurf, âgé de 29 ans, beaucoup plus régulier, a mûri et emmagasiné une solide expérience pour briller sur le plan d’eau d’Enoshima. Thomas Goyard a les moyens de s’offrir une médaille et pourrait même aller chercher l’or. Le rider de l’ACPV, très perfectionniste, se prépare depuis plus d’un an à atteindre le rêve sa vie. Pourquoi pas ?

Qualifications à partir du dimanche 25 juillet à partir de 14 h 00 (lundi 26, mercredi 28, jeudi 29 même heure). Course à la médaille : samedi 31 juillet à partir de 17 h 33.

Bassa Mawem, l’invité surprise

Lorsqu’il est arrivé sur le Caillou en 2016, le champion du Gecko Club de Nouméa, directeur technique de l’escalade calédonienne, avait en tête un objectif : la qualification olympique pour la première de la discipline aux JO. Un obstacle un peu haut au regard du format inédit de l’épreuve : un combiné entre bloc, difficulté et vitesse qui n’avantageait pas ce spécialiste de la vitesse. Mais à force d’entraînement et de persévérance, le natif de Guyane, 36 ans, a pourtant réalisé son rêve et va essayer de voir plus grand au Japon. Briller en vitesse, où il est un des meilleurs du monde, et essayer de faire de son mieux en bloc et difficulté. Une finale serait déjà un bel aboutissement.

Qualifications le 3 août : 19 heures vitesse, 21 heures bloc, 23 heures difficulté.
Finales le 5 août :19 h 30 vitesse, 21 h 30 bloc, 21 h 10 difficulté.

M.M.

©M.M.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market