Les baleines à bosse affectionnent la zone de Walpole

La saison d’observation des baleines s’est achevée par la neuvième campagne Maracas, qui porte sur l’étude des mammifères marins de la mer de Corail. Fin septembre, les scientifiques de l’IRD et de l’association Opération cétacés ont embarqué à bord de l’Amborella, le navire du gouvernement, direction les bancs peu profonds, à proximité de Walpole.

Une vingtaine de baleines différentes ont été observées sur le banc de l’Orne, dont un quart d’entre elles avaient déjà été vues dans le lagon Sud. Les scientifiques ont pu réaliser une douzaine de prélèvements de tissus, ce qui permettra d’affiner l’étude des liens entre les populations de baleines des différentes zones du parc naturel et des archipels voisins.

Les experts ont constaté une propor- tion importante de paires baleine/jeune baleineau. Sans sur- prise, puisque ce sont généralement les dernières à quitter les eaux chaudes avant la migration vers l’Antarctique.

La campagne a également permis de mettre en avant l’intérêt des baleines pour les eaux entourant l’île de Walpole et même des zones océaniques plus profondes (+ 200 mètres) la séparant du banc de l’Orne où plusieurs groupes ont été observés. Les résultats de cette campagne viennent s’ajouter aux travaux menés ces cinq dernières années dans la région.

C.M.

©  IRD

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market