Législatives : trois indépendantistes au second tour en Polynésie

Les Polynésiens ont été les premiers à voter pour les élections législatives le samedi 4 juin, avec une semaine d’avance sur l’Hexagone et les autres territoires d’outre-mer.

Au total, 42 % des électeurs se sont déplacés pour désigner les députés des trois circonscriptions qui seront présents au second tour, dans l’espoir qu’ils représentent le fenua à l’Assemblée nationale, soit quasiment le même taux de participation qu’il y a cinq ans.

Pour la première fois, les trois candidats du parti indépendantiste se sont qualifiés. Le Tavini, soutenu par la Nupes, a rassemblé 23 500 voix, soit une hausse de 33 % comparé au scrutin précédent. Tematei Le Gayic, Steve Chailloux et Moetai Brotherson (députant sortant prétendant à sa succession) ont rassemblé 27 % des suffrages exprimés et affronteront, dans quinze jours, les candidats du Tapura, parti de la majorité présidentielle.

Le mouvement conduit par Édouard Fritch est le grand vainqueur de ce premier tour, avec plus de 30 500 voix récoltées, soit 36 % des votes.

Le parti de l’ancien président, Gaston Flosse, devenu souverainiste, s’il n’a pas réussi à atteindre le second tour, reste cependant la troisième force politique de l’archipel.

Enfin, le Rassemblement national, qui présentait un candidat dans la deuxième circonscription, a seulement obtenu 2,2 % des voix.

Les résultats du 18 juin devraient être particulièrement serrés et dépendront, en partie, du report des voix du parti de Gaston Flosse.

 

V.G. avec AFP

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market