Le voile est levé sur la Super Ligue 2021

Treize équipes, 26 journées, huit mois de compétitions. La Fédération calédonienne de football a officialisé son calendrier pour la saison.

Retour à la normale pour le championnat calédonien. Après une saison 2020 marquée par une amorce de changement de rythme, finalement abandonnée pour laisser place à un play-off venu terminer la phase aller, une nouvelle équipe est désormais à la tête de la fédération. Et comme JJ Abrams avec Star Wars IX, Gilles Tavergeux a décidé de faire table rase du passé pour revenir à une formule plus classique, comme le souhaitaient la plupart des clubs.

On retrouve donc une saison qui se déroule sur une année civile, de mars à décembre. Avec malgré tout un changement, la Super Ligue passe cette année de dix équipes à treize, puisqu’il n’y a pas eu de réélection en 2020 et que des promotions. Ainsi, Qanono pour les îles, Poindimié pour le Nord et Dumbéa pour le Sud viennent grossir les rangs de l’élite. Fini les matchs à Hienghène également puisque le club de la côte Est devra jouer à domicile sur le stade de Koné, leur terrain n’ayant pas reçu d’homologation. On retrouve, en revanche, Boulari parmi les cinq stades retenus (en plus de Numa-Daly, Koné, Wé et La Roche). Au menu, 26 journées de six matchs, une équipe étant exemptée chaque week-end.

Une saison qui va commencer sur les chapeaux de roue puisque Tiga, champion en titre, jouera directement face à Magenta le 15 mars. L’occasion de voir comment l’équipe de Nouméa s’est remise d’une intersaison et du départ de tous ses cadres : Jean-Brice Wadriako, Jean-Christ Wajoka et Shene Wélépane évoluant désormais… à Tiga. Club qui devrait jouer la Ligue des champions, si la situation sanitaire le permet, et qui attire donc énormément cette saison.

Première journée (13 mars) : Ne Drehu – Poindimié ; Qanono – Horizon Patho ; Mont-Dore – Hienghène ; Magenta – Tiga ; Kunié – Wetr ; Baco – Lössi ; Exempt : Dumbéa.

A.B.

©FCF/ A.Vartane 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market