Le tourisme « retrouve péniblement des couleurs »

L’Institut de la statistique et des études économiques (Isee) a publié son bulletin de conjoncture touristique pour le deuxième trimestre.

Entre avril et juin, l’activité est restée encore très affectée par les conséquences de la pandémie de Covid-19 en raison du maintien des restrictions dans certains pays, le tourisme de croisière qui n’avait pas encore repris et la perturbation du trafic aérien en lien avec la guerre en Ukraine.

Kanumera beach on the Isle of Pines in New Caledonia

Le territoire a enregistré 12 210 visiteurs contre 53 000 à cette même période en 2019. Les Métropolitains représentaient 44 % de la fréquentation (5 420), les Australiens 26 % (3 180), les Wallisiens, Futuniens et Tahitiens 13 %, les Néo-Zélandais 3 %, les Japonais 2 % (200).

36 % sont venus pour des vacances, 35 % pour des raisons affinitaires et 18 % pour le travail ou les affaires (41 % de Métropole, 25 % d’Australie, 14 % de Polynésie française, Allemagne, Portugal, Royaume-Uni, etc.).

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market