Le parc urbain fait un carton

Certes, la nouveauté attire, mais depuis son ouverture au public, le parc urbain de Sainte-Marie réunit toujours autant de monde. Enfants, mamans, nounous, sportifs, pêcheurs et toutous se côtoient chaque jour en fin d’après-midi.

C’est un concentré de la Calédonie qui se retrouve chaque après-midi au parc urbain de Sainte-Marie. Il y a d’abord ceux qui viennent jouer, se balancer et se suspendre à la toile d’araignée. Ils sont hauts comme trois pommes et se donnent rendez-vous, chaque jour, entre copains pour s’inventer de nouvelles histoires. Pour les parents qui les observent de loin, allongés sur la pelouse, c’est « rassurant », « sécurisé », « nouveau ». Bref, tout le monde y trouve son compte. Autrefois, ils fréquentaient les autres parcs, plus petits, moins beaux, mais  ça, c’était avant.

À côté des jeux, il y a ceux qui viennent prendre une glace à l’image de ce groupe d’adolescents. Ils ont entre 17 et 20 ans et profitent de leur fin d’après-midi pour squatter l’une des tables. « On se retrouve souvent là avec mes amis, c’est sympa », témoigne l’une d’entre elles. Avoir installé un glacier à cet endroit, c’est à la fois judicieux et attirant. Océane Beigneux, la coordinatrice des trois boutiques Amorino, le reconnaît, « il a vraiment eu beaucoup de monde au début. Ça s’est un peu calmé et aujourd’hui, la fréquentation à est à peu près la même que dans les autres magasins ». Nous n’aurons pas de chiffres, mais la file d’attente devant le comptoir en dit long sur l’engouement suscité.

Il y a aussi ceux qui se prélassent sur les transats en bois le long de la rivière. « On se croirait en vacances. On peut venir très facilement après le travail alors qu’avant, on devait sortir de Nouméa pour en profiter », témoigne Sandrine Kabeya, qui songe même à emporter sa canne à pêche. Enfin, il y a les sportifs, de tous âges. Ceux qui dévalent les pistes à toute vitesse avec leur trottinette « Reine des neiges », ceux qui apprennent à faire du vélo en essayant de ne pas tomber, ceux qui profitent de la promenade canine pour faire leur séance de sport quotidienne et ceux qui courent avec un casque sur la tête pour rester concentrés.

Qu’est ce que ce parc a de plus que les autres ? 

Lou-Ann Merlon 

« J’ai eu un skate à Noël, donc je viens m’entraîner ici assez souvent le matin. Contrairement au skate-park où j’allais avant faire du roller, on a de la place et puis c’est joli. Ce qui est bien ici, c’est que l’on n’est pas sur la même piste que les piétons. On n’a pas de risque de se gêner ».

 Nénette Kandré

 

Je suis nounou à Ouémo et c’est pratique d’emmener les jumeaux que je garde, car c’est grand, c’est beau et c’est aussi agréable pour les adultes. Les enfants aiment beaucoup, car il y a des jeux nouveaux comme la toile d’araignée. Il y a du monde et ils retrouvent leurs copains. »

Yvonne Yaouan

« J’emmène mes deux petits-enfants ici, car les jeux correspondent bien à leur âge, six-huit ans. C’est agréable et j’aime le côté « biodiversité » avec la mangrove et l’eau. J’aime aussi cet endroit, car tout le monde s’y retrouve. Quand nos impôts sont utilisés pour cela, ça vaut le coup ! »

V.G.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market