Le Palika réaffirmera ses positions face au ministre délégué

La venue du ministre délégué des Outre- mer est bien accueillie par le Palika. « Il faut qu’on rentre en contact avec Jean-François Carenco : c’est le premier représentant de l’État qui vient en Nouvelle-Calédonie depuis les élections présidentielles », a souligné Jean-Pierre Djaïwé lors d’une conférence de presse, mercredi 7 septembre.

Les indépendantistes du Parti de libération kanak comptent réaffirmer leurs positions. « Nous voulons lui dire que le Palika s’inscrit dans la logique de l’Accord, qui est un accord de décolonisation et d’émancipation, a expliqué le porte-parole du parti. On échangera avec l’État sur l’accession du pays à la pleine souveraineté malgré les trois consultations et les résultats que l’on connaît. »

L’accord de stabilité entre les indépen- dantistes et l’Éveil océanien a aussi été évoqué. « La volonté de stabiliser le Congrès et le gouvernement est une bonne chose. » Le Palika souhaite cependant retravailler le texte pour retirer certains sujets polémiques, comme les crédits supplémentaires pour des collaborateurs.

Photo : Le Palika a tenu une conférence de presse, mercredi 7 septembre. / B.B.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market