Le monde du sport également à l’arrêt

Confinement oblige, les installations sportives et de loisirs ne peuvent plus accueillir de public et l’organisation de toute manifestation est également interdite jusqu’à nouvel ordre. Un coup dur qui pourrait bien prendre des proportions encore plus importantes. Le point sur ce qui attend le monde du sport calédonien.

Les gros évènements en attente
Cela faisait des mois qu’ils travaillaient d’arrache-pied pour que tout soit fin prêt le jour J. Autant les responsables de la journée de célébration de l’anniversaire de NC2011, que ceux de La Nouméenne OPT ou encore du trail des sauveteurs en mer – tous les trois programmés ce week-end – ont été ébranlés par l’annonce de ce confinement. Du côté de l’événement 100 % féminin, qui devait réunir 5 000 coureuses dimanche sur la promenade de la baie de Sainte-Marie, pas question de jeter l’éponge. « Annuler n’est pas du tout dans notre esprit. On travaille déjà sur une date de report avec la mairie de Nouméa, rassure Jean-Hervé Dedenon, le président du comité organisateur. Dans un premier temps, on attend de voir comment les choses évoluent. Mais dans le meilleur des cas, on pourrait peut- être faire l’évènement fin octobre ou début novembre. » La prudence est également de mise du côté du Comité olympique et sportif (CTOS), pour lequel les célébrations de l’anniversaire de NC2011, qui devaient se dérouler ce samedi à l’Arène du Sud, avaient vocation à être un important moment de convivialité. « Ce n’est pas annulé, on le met seulement en suspens en attendant d’en savoir plus, explique Christophe Dabin, président du CTOS. Mais comme lors du premier confinement, rien ne nous dit que les rassemblements seront autorisés tout de suite. On avait mis énormément de temps à pouvoir reprendre le chemin des terrains. » Car si après le deuxième confinement, les athlètes calédoniens avaient rapidement pu reprendre l’entraînement, l’an passé, près de deux mois s’étaient en effet écoulés avant que les choses reviennent à la normale.

La fin des championnats ?
Du côté des différentes ligues aussi, difficile de prendre une décision tout de suite en ce qui concerne les divers championnats locaux. Mais une chose est sûre, avec le deuxième confinement de mars qui avait déjà retardé le lancement de la saison sportive, le calendrier des rencontres risque d’être très compliqué, voire impossible à boucler. D’autant plus si l’on est pessimiste (ou réaliste ?) et que l’on considère que ce confinement pourrait bien durer un peu plus que prévu. Dans le pire des scénarios, certains parlent même d’un arrêt des compétitions jusqu’à la fin de l’année. Pas sûr donc que les clubs des différents sports collectifs ou les athlètes des disciplines individuelles aient l’opportunité de voir leurs champions être désignés en bonne et due forme cette année… Pour le moment, un seul mot d’ordre, attendre.

 


Pas de Bluescope Race non plus

Ce n’est cette fois pas le confinement qui est responsable de l’annulation pure et simple de la Bluescope Race. Même si le Covid n’y est pas complètement étranger non plus. La semaine dernière, l’ASPTT Nouméa glisse (ANG) a tiré un trait sur la 14e édition de sa célèbre traversée de 19 km entre le phare Amédée et Nouméa réservée aux supports nautiques en tout genre, qui devait se dérouler le 7 novembre prochain. En cause, « la situation économique et sociale et la crise requin, expose dans un communiqué Stéphane Bouquillard, la présidente de l’ANG. Malheureusement, de nouveaux événements dramatiques sont venus violer la confiance des navigateurs dans un tsunami d’incertitudes (crise sanitaire qui s’éternise et charrie des vagues d’instabilité sociale et économique). » L’année dernière, la Bluescope Race n’était pas passée loin de l’annulation. Elle avait, en effet, été endeuillée par la disparition en mer de l’un de ses bénévoles, quelques mois plus tôt, dont le harnais avait été retrouvé peu après avec des traces de morsures. Un hommage lui avait été rendu le jour de l’évènement et un important dispositif de sécurité avait été déployé pour prévenir le risque requin lors de la course.

Web Design BangladeshBangladesh Online Market