Le Mois du patrimoine met les femmes à l’honneur

La Foa célèbrera ce samedi, l’ouverture du Mois du patrimoine de la province Sud. Du 22 août au 22 septembre, cette 27e édition va mettre en lumière « Les femmes dans l’histoire ». L’idée est de les replacer au centre des récits auxquels elles ont largement contribué.

Une initiative que l’on ne peut que saluer. La province a décidé de présenter une édition du Mois du patrimoine inédite, largement consacrée aux femmes qui se sont illustrées à travers les siècles ou qui ont contribué, dans l’ombre, à notre histoire. « Chaque femme porte en elle une force immémoriale, une puissance créatrice et a joué un rôle moteur dans l’histoire, indique Sonia Backes, la présidente de la province Sud, dans la préface de la brochure dédiée à cet évènement. Or, la société l’a trop souvent assignée à son statut de mère dévouée, d’épouse de fonction passive de subordonnée, secondée, à l’arrière-plan, d’une communauté à dominance masculine. » La collectivité estime qu’il est donc temps d’intégrer leur vécu, leur prisme, leurs combats, trop souvent omis, ici comme ailleurs, dans la transmission historique. C’est ce qui sera donc fait durant un mois, au travers de spectacles, de conférences, de visites ou d’ateliers gratuits.

Hommages 

Le Mois du patrimoine s’ouvre ce samedi 22 août, à La Foa, avec une visite guidée de plusieurs sites chargés d’histoires de femmes dans la région : l’internat de jeunes filles de Fonwhary, la maison Lenormand à Tendéa, la caféerie Ida-Marc (famille Boucher) à Farino ou encore un focus sur Marguerite Richard, épouse du gouverneur Jules-Louis Richard, qui a donné son prénom à la fameuse passerelle de La Foa. La visite sera suivie d’une conférence sur les pupilles de l’impératrice, animés par Christiane Terrier au centre socioculturel. Un évènement est également prévu samedi pour l’ouverture du Mois du patrimoine interprovincial à Voh (pour la cinquième année, l’événement est marqué par une coopération avec des animations dans les trois provinces). Vous découvrirez, à l’écomusée, la place de la femme dans l’histoire du café !

Par la suite on pourra notamment s’intéresser au quotidien des femmes d’autrefois : à Jeanne Loquet, femme intrépide à Farino ; aux femmes qui ont joué un rôle important dans développement du Grand Sud ; à celles ayant vécu au village de Prony ; aux premières femmes à bord des expéditions de découverte ; aux femmes du bagne, bien sûr ; du monde militaire ; à celles qui se sont engagées durant la Seconde Guerre mondiale ; aux Indonésiennes ayant œuvré à la transmission des savoir-faire traditionnels. On en apprendra plus sur l’évolution du statut de la femme dans les Trente Golrieuses (1945- 75) et sur toutes celles qui ont contribué à faire évoluer la cause de l’égalité.

Le programme complet est à découvrir sur www.province-sud.nc 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market