Le FLNKS confirme : il n’ira pas à Paris

Le bureau politique du FLNKS, réuni samedi 23 juillet en convention extraordinaire à Dumbéa, a confirmé sans surprise qu’il ne participerait pas au Comité des signataires prévu à la rentrée de septembre par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin.

Ce positionnement concerne aussi bien l’Union calédonienne, le Palika que le Rassemblement démocratique océanien (RDO) ou l’Union progressiste en Mélanésie (UPM).

Le FLNKS réitère sa demande de bilatérales, le « format légitime » comme indiqué par Laurie Humuni, secrétaire générale du RDO, chargée de l’animation du FLNKS qui observe, au passage, que les loyalistes se sont alignés sur les positions de l’État.

Des groupes vont se pencher sur les points à défendre lors de ces bilatérales (ex. corps électoral, inscription sur la liste des pays à décoloniser, etc.) et leurs travaux seront mis en commun à l’occasion du congrès extraordinaire du FLNKS le 17 septembre.

Samedi, le FLNKS a aussi signé un protocole d’entente avec Benny Wenda, leader du parti de libération de la Papouasie occidentale.

C.M.

© Capture d’écran NC La 1ère

Aloïsio Sako au JT d’NC La 1ère dimanche 24 juillet.

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market