Le confinement a des bons effets sur la qualité de l’air

L’association Scal’Air a publié une note sur les effets du troisième confinement. Les mesures montrent une diminution des concentrations de dioxyde d’azote, principalement émises par le trafic routier, de l’ordre de 40 % à Nouméa par rapport à la période précédant le confinement. Scal’Air observe également une baisse des niveaux de poussières fines PM10 et PM2.5 de 21 et 17 %. Les émissions en dioxyde de soufre, très majoritairement liées à la centrale thermique, augmentent à Logicoop et Montravel, mais baissent à l’Anse-Vata et au Faubourg-Blanchot.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market