Le cheval de course Ivor Hill est décédé

Le monde du hippisme local a perdu cette semaine l’un des plus grands chevaux de son histoire. Appartenant à l’écurie Sarraméa, Ivor Hill est mort, à presque 14 ans, d’une colique foudroyante. Il avait marqué les courses calédoniennes par sa domination, notamment en sprint, mais aussi en distance avec, en tout, 41 victoires entre 2011 et 2017 pour seulement trois défaites. Depuis celle de la Bourail Cup en 2013, il n’avait ensuite jamais perdu une seule course. Il a notamment remporté trois fois de suite la Coupe Clarke (2013, 2014, 2015) et compte cinq victoires à la Bourail Cup (2012, 2014, 2015, 2016, 2017). Pour la petite histoire, Ivor Hill n’était pas prédestiné à la carrière qu’il a connue. Il faisait initialement partie d’un lot quand Charles Brinon achète Dance in the Wind, la sœur du crack. L’éleveur ne voulant pas séparer les deux chevaux, Ivor Hill était alors un poulain peu en forme et boîteux. Un vilain petit canard devenu un cygne majestueux avec le temps

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market