L’Avenir en confiance soutient 12 listes

Les représentants de l’Avenir en confiance ont présenté, cette semaine, les listes et les candidats qu’ils soutiennent pour les élections municipales.

Sonia Backes, pour les Républicains calédoniens, Isabelle Champmoreau, pour le Mouvement populaire calédonien, et Thierry Santa, pour le Rassemblement-LR, trois têtes d’affiche de l’Avenir en confiance se sont relayées, lundi, pour énoncer les listes de candidats aux élections municipales qui ont le soutien de la coalition non indépendantiste. Cette annonce groupée intervient un an jour pour jour après le grand meeting de lancement de l’Avenir en confiance à l’hippodrome Henry-Milliard.

L’occasion pour Sonia Backes de préciser : « Il y a un an, nous nous sommes engagés auprès des Calédoniens à construire l’Avenir en confiance et à construire un avenir en confiance. Un avenir qui a vocation à porter le camp loyaliste dans sa globalité pour les différentes échéances. Alors évidemment, pour le deuxième et le troisième référendum, s’il a lieu, mais aussi pour ces municipales, parce que c’est important d’avoir des communes qui vont dans le même sens, des communes qui vont permettre de relancer globalement la Nouvelle-Calédonie. »

Les listes soutenues

L’avenir en Confiance a donc décidé de soutenir les listes de Sonia Lagarde à Nouméa, Georges Naturel à Dumbéa, Eddie Lecourieux au Mont-Dore, mais aussi celle de David Ugolini à Bourail, Lionnel Brinon à La Foa, Jérôme Siret à Boulouparis, Christian Roche à Farino et Caryl Normandon à Ouégoa. Concernant les îles, l’Avenir en confiance soutient officiellement les listes de Simon Loueckhote à Ouvéa, Bob Lucien à Maré, Christophe Vakié à l’île des Pins et Jean-Éric Naxue à Lifou.

« Nous avons la chance d’avoir des maires sortants qui ont une vraie expérience de gestion de communes avec des bons bilans, mais également des nouvelles personnalités qui se lancent dans la bataille, avec plein d’idées et une forte volonté politique », indique Thierry Santa.

Les représentants de la coalition non indépendantiste ont précisé qu’en plus des listes estampillées Avenir en confiance, ils ont des adhérents sur plusieurs listes dans les provinces Nord et Îles, mais qu’il s’agit de listes d’ouverture qui n’ont pas souhaité arborer d’étiquette politique. Notons qu’à Païta, aucune des deux listes loyalistes, celle de Willy Gatuhau et celle de Béniéla Lorée, n’a obtenu le soutien de la démarche unitaire de l’Avenir en confiance, les deux listes se faisant concurrence.

D.P.

©Aec 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market