L’appel à l’aide de la clinique

La clinique Kuindo-Magnin demande à être entendue. © Clinique Kuindo-Magnin

La clinique Kuindo-Magnin se trouve, selon sa direction, dans une situation financière très compliquée.

Le 7 juin, les représentants des personnels de la clinique Kuindo-Magnin ont appelé tous les salariés, médecins libéraux, prestataires, laboratoires, ambulanciers, fournisseurs, etc. à se joindre à eux pour exiger au plus vite une solution pour que l’établissement ne ferme pas ses portes. « Dans une Nouvelle- Calédonie à genoux, nous agonisons dans l’indifférence. Notre trésorerie est exsangue. Et nous sommes fatigués de lutter seuls […] de chercher chaque mois les ressources pour maintenir notre outil de travail. » Ils rappellent que l’institution est devenue vitale pour les Calédoniens, comme l’illustre leur activité des dernières semaines : 600 malades soignés depuis le premier jour du conflit, 360 opérations réalisées, 389 poches de chimiothérapie administrées, hébergement des patients dialysés la nuit, aide du service de médecine aux patients polyhandicapés du foyer Reznik gênés par les fumées toxiques et naissance de 45 bébés.