L’aéroport international, quasiment à l’arrêt, pris pour cible

Les liaisons aériennes internationales ont été suspendues vendredi et sont désormais dédiées uniquement aux situations d’urgence et de fret. Les cas prioritaires sont les urgences humanitaires et le rapatriement du personnel de santé. 1 000 résidents seraient en attente de rentrer, dont certains en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Un plan de rapatriement est en cours d’élaboration. Ceux qui le peuvent sont invités à rester où ils sont. La province Sud a promis son aide financière aux personnes en difficulté (lire p 4-5). Dimanche soir, un groupe d’individus a caillassé les vitres de l’aéroport de La Tontouta. Une cinquantaine de voitures ont également été dégradées. Sept personnes ont été interpellées. Trois jours plus tôt, dans la nuit du jeudi au vendredi, des groupes s’étaient formés sur la route pour protester et empêcher les voyageurs d’être emmenés dans les hôtels pour le confinement.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market