L’accord de sécurité entre la Chine et les îles Salomon a été signé

Une version préliminaire de cet accord de sécurité avait fuité en mars. La Chine l’a confirmé le mardi 19 avril. Le pays vient de signer un accord de sécurité avec les îles Salomon.

Il s’agit d’une coopération « normale entre deux pays souverains et indépendants », a expliqué Wang Wenbin, porte-parole de la diplomatie chinoise. Cela doit permettre de soutenir « la stabilité à long terme » des îles Salomon.

Lundi, Ned Price, le porte-parole de la diplomatie américaine, a estimé qu’un tel accord pouvait davantage déstabiliser les Salomon et « créer un précédent inquiétant pour la région » du Pacifique. De son côté, Zed Seselja, ministre australien du Pacifique, s’est dit « profondément déçu ». Le mois dernier, le Premier ministre des Salomon, Manasseh Sogavare, avait démenti tout projet d’aménagement de base navale par la Chine en réponse aux craintes exprimées par Canberra et Washington, qui s’inquiètent des ambitions militaires de Pékin dans le Pacifique.

L’archipel avait été ébranlé par des émeutes meurtrières en fin d’année dernière, en raison, outre des difficultés économiques rencontrées par ce pays de 800 000 habitants, d’une hostilité d’une partie de la population contre l’influence grandissante de Pékin. Il était reproché à Manasseh Sogavare d’avoir rompu les liens avec Taïwan en 2019 et de se rapprocher de la Chine.

 

A.-C.P. avec AFP (© Parker Song/Pool/AFP)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market