La société civile à nouveau consultée

Comme annoncé le 15 décembre par le ministre des Outre-mer, le haut-commissariat sollicite une nouvelle fois la société civile sur l’avenir institutionnel, en attendant la reprise du dialogue politique.

Cette fois, les responsables associatifs, culturels, coutumiers, religieux, les représentants du monde économique, syndical et partis politiques sont appelés à faire une proposition synthétique sur une thématique dans un panel de sept proposées : le destin commun et le vivre ensemble, la place de la coutume et les questions foncières, la réduction des inégalités et la solidarité, l’égalité entre les femmes et les hommes, l’environnement et le climat, l’éducation et enfin la place de la Nouvelle-Calédonie dans la zone Pacifique.

Ces productions, à adresser avant le 31 mai, viendront enrichir les travaux déjà existants (consultation de la société civile 2021, Cese, charte du peuple kanak, charte des valeurs calédoniennes, etc.) qui seront exploités lors des prochaines discussions.

Ce travail sera complété par les conclusions de l’audit de la décolonisation et du bilan de l’accord de Nouméa des travaux « factuels », selon le haut-commissaire, Patrice Faure, qui sont attendus pour l’été métropolitain. Une consultation des Calédoniens pourrait être envisagée dans un second temps, en accord avec les forces politiques.

 

C.M. (© C. Richalet/ Hans Lucas via AFP)

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market