La révolution numérique s’impose dans les entreprises

L’Observatoire numérique a présenté, mardi soir, son Baromètre entreprises 2021. Ce document d’aide à la décision politique permet de prendre conscience des évolutions de la société calédonienne, de plus en plus connectée. Voici les principales tendances qui s’en dégagent.

77 % des entreprises sont connectées

En 2011, environ trois entreprises interrogées sur 10 étaient connectées. Aujourd’hui, huit sur 10 le sont. « Il semble donc très important pour les entreprises d’être visibles sur le web. Il faut savoir qu’un Calédonien sur deux fait du repérage en ligne avant d’effectuer un achat. Si l’on n’est pas connecté aux réseaux sociaux, par exemple, on risque de louper de vraies opportunités de vente », précise Éric Olivier, coordinateur de l’ONNC (Observatoire numérique en Nouvelle-Calédonie). Une faible proportion d’entreprises reste néanmoins en marge de la révolution numérique. Selon, l’ONNC, elles ne ressentent pas le besoin d’être connectées ou ne parviennent pas à utiliser un ordinateur.

170 000 comptes Facebook

La Nouvelle-Calédonie enregistre plus de comptes Facebook que la Métropole, rapporté au nombre d’habitants. On recense 170 000 comptes au total (source : Hootsuit 2021). Beaucoup d’entreprises s’affranchissent donc d’un site internet et préfèrent soigner leur image sur le réseau social. En dehors de ce fait marquant, la plupart des entreprises utilisent internet pour la consultation des sites des collectivités locales, mais aussi pour les opérations bancaires ou la vente en ligne…

40 % des entreprises sondées pratiquent le télétravail

C’est un indicateur en évolution. Aujourd’hui, près de 40 % des entreprises sondées pratiquent le télétravail : 30 % l’avaient mis en place avant le confinement, 8 % pendant, 1 % après. « Le télétravail, c’est 25 % de gain de productivité en plus. Une fois qu’on s’est habitué, qu’on a trouvé une organisation adaptée, il semblerait que cela fonctionne. Et ça permet, le cas échéant, d’anticiper un prochain confinement », souligne Éric Olivier.

Le boom des smartphones

Le dernier rapport de 2011 concernant le numérique dans les entreprises ne faisait même pas mention des smartphones. Aujourd’hui, l’utilisation d’internet dans le cadre professionnel se fait de plus en plus en mobilité via le téléphone notamment. Aujourd’hui, neuf entreprises sur 10 possèdent un téléphone dont 80 % sont des smartphones. Une faible part (5 %) de petites entreprises se satisfont d’un simple téléphone portable. C’est souvent le cas des artisans ou de petites entreprises unipersonnelles. Le développement de la téléphonie mobile s’est accéléré à l’arrivée des forfaits M de l’OPT qui combinent téléphonie classique et forfait internet.

Quatre entreprises sur 10 recyclent leur matériel informatique

L’écoresponsabilité est une valeur en développement dans les entreprises. Aujourd’hui, quatre entreprises sur 10 utilisent la filière recyclage. 20 % déclarent donner à un tiers leur matériel obsolète. Cette prise de conscience se répercute également sur la consommation de papier qui a diminué.

Le « petit souci » du RGPD

Seulement 14 % des entreprises calédoniennes sont en conformité avec le RGPD (règlement sur la protection générale des données) ou ont entamé les démarches. La loi est pourtant en vigueur depuis juin 2019 en Nouvelle- Calédonie et c’est une obligation légale. « Toutes les entreprises, au même titre qu’elles doivent faire vérifier leurs extincteurs, doivent avoir leur registre général de la protection des données. Il n’est pas demandé de les envoyer, mais d’envoyer la typologie, l’usage qui en est fait et le lieu d’hébergement. Il y a donc un gros travail d’information à faire », précise le coordinateur de l’ONNC.

V.G.

©Illustration Shutterstock 

 

Web Design BangladeshBangladesh Online Market