La France veut lutter contre « les risques d’escalade » en Asie-Pacifique

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, était en visite officielle à Jakarta, les 25 et 26 novembre. Il a indiqué que la France souhaitait renforcer sa coopération stratégique avec l’Indonésie et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) pour lutter contre les risques d’escalade dans la région.

« Il y a une intimité stratégique puissante qui est en train de naître entre l’Indonésie et la France (…) pour être dans une capacité de lutter contre l’escalade, pour se réarmer et pour être en situation d’avoir une diplomatie crédible », a expliqué Sébastien Lecornu dans une interview accordée à l’AFP.

Selon le ministre, la France va également devenir membre observateur de l’Admm, la réunion élargie des ministres de la Défense de l’Asean. Cette organisation rassemble 10 pays d’Asie du Sud-Est. Elle inclut aussi huit pays observateurs, dont les États-Unis et la Chine.

Cette admission, actée pour la période 2024-2027, « nous permet de contribuer avec nos partenaires aux groupes de travail mis en place sur des enjeux majeurs pour la zone, comme la sécurité maritime ».

En février dernier, l’Indonésie a passé commande de 42 Rafale pour 8,1 milliards de dollars et négocie l’acquisition de deux sous-marins Scorpène.

Photo : Sébastien Lecornu a rencontré son homologue indonésien, Prabowo Subianto, à Jakarta, après une escale aux Émirats arabes unis et avant de repartir pour l’Inde. / © BAY ISMOYO, AFP

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market