JO 2020 : Pierre Le Coq annonce la sélection de Thomas Goyard

Alors que le choix du représentant tricolore en RS:X ne sera officialisé et validé que le 20 mars par le CNOSF, Pierre Le Coq, grand rival du Cagou dans la course olympique, a vendu la mèche, dans l’amertume.

Il ne pensait sans doute pas que les choses tourneraient ainsi. Alors que Thomas Goyard attend toujours la validation de sa sélection pour les Jeux de Tokyo en RS:X, c’est son adversaire, Pierre Le Coq, qui a décidé de faire l’annonce dans les médias en début de semaine. Lors d’une interview accordée au Télégramme, le médaillé de bronze des Jeux de Rio explique que la Fédération française de voile a annoncé son choix aux trois prétendants : celui d’envoyer le Calédonien au Japon en juillet prochain.

Une façon de faire qui n’a pas du tout été du goût de Pierre Le Coq. « Thomas n’a pas volé sa place. Ce que je soulève, c’est le fait que le comité se soit montré hyper contradictoire avec les objectifs qu’il nous a fixés et la pression qu’il nous a collée sur les épaules tous les ans depuis quatre ans, pose Pierre Le Coq. À l’arrivée, j’ai le sentiment qu’il aurait suffi de se préparer seulement un an avant la date butoir du dernier Mondial. Tous les sacrifices réalisés lors de ces quatre dernières années n’ont eu aucune importance. »

Dans l’attente

De son côté, Louis Giard, le troisième prétendant, s’est montré plus tempéré, malgré sa non sélection. « Je suis, moi aussi, déçu, a-t-il expliqué dans le Télégramme. Mais si (Thomas) me demande de lui donner un coup de main dans sa préparation, je pense que je le ferai. »

Thomas Goyard n’a pas voulu réagir à la polémique et s’est contenté d’une petite mise au point sur les réseaux sociaux. « Suite à la fuite malencontreuse et maladroite (…) d’informations de ces derniers jours, oui j’ai de fortes chances d’être sélectionné aux Jeux olympiques de Tokyo, non ce n’est pas officiel, oui on doit attendre le 20 mars pour que le CNSOF valide et annonce le nom du sélectionné. » Rendez-vous donc dans deux semaines pour l’épilogue.

A.B. © Sailing Energy

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market