Inauguration de la brigade de recherche de Koné

Le haut-commissaire, Laurent Prévost, était en déplacement à Koné, le 30 octobre, pour une visite placée sous le signe de la justice, accompagné du général Christophe Marietti, le commandant des forces de gendarmerie. Ce dernier a notamment rappelé que trois unités avaient été ouvertes en douze mois de douze mois en province Nord, et ce, afin de renforcer la sécurité de ses habitants et la présence de la gendarmerie sur le territoire dans le but d’accompagner son développement démographique et économique.

La brigade de recherche est composée de quatre militaires qui vont s’occuper uniquement de dossiers relevant de la police judiciaire. Leur champ d’intervention s’étend sur un triangle reliant les îles Bélep à Poya et à Houaïlou. Une zone vaste, mais toutefois moins étendue que celle que devait auparavant couvrir la section de recherche de Nouméa. Le général a insisté sur le fait que les effectifs étaient composés pour moitié de personnes issues du territoire, de façon à être au plus près de la population.

Le général a rappelé qu’en plus de constituer un élément de rééquilibrage (les quatre familles de gendarmes représentent 50 millions de francs de rémunérations et de loyers), la brigade permettra de répondre à l’évolution de la délinquance en province Nord. La province représente aujourd’hui 27 % de l’ensemble de la délinquance du territoire et, au même titre qu’ailleurs, connaît des évolutions notables. Le militaire a notamment rappelé la poussée en matière d’atteintes aux biens.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market