Il n’y aura pas de Challenger de Nouméa en 2021

La crise sanitaire faisait planer un sérieux doute sur la tenue des prochains Internationaux de Nouvelle-Calédonie. La Ligue de tennis a finalement officialisé l’annulation du tournoi, mardi soir.

Après le Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie, le Marathon international et le Triathlon BNC, c’est un autre monument du calendrier sportif qui s’efface à cause du coronavirus. « Le comité d’organisation des Internationaux de tennis de Nouvelle- Calédonie a pris la décision d’annuler l’édition 2021, a expliqué le président de la Ligue de tennis, Olivier Le Dain, dans un communiqué. Cette décision n’a pas été simple à prendre, mais elle est basée sur le bon sens et la responsabilité. »

Parmi les raisons de cette annulation, on trouve en premier lieu l’obligation d’une quarantaine à l’arrivée sur le Caillou. Bien malin celui qui peut prédire la fin de ce système pour le moment. Mais « il est rédhibitoire. Il est impossible de faire venir les joueurs et leur staff, les arbitres et officiels de l’ATP quinze jours avant le début du tournoi, qui était prévu le 4 janvier 2021. »

Melbourne et Nouméa, même combat

Autre raison, moins directe, de l’annulation, le doute qui subsiste quant à la tenue de l’Open d’Australie. Le premier tournoi du Grand Chelem de la saison se déroule toujours deux semaines après le rendez-vous nouméen, sur la même surface. Pour les joueurs en quête de points pour accéder aux qualifications à Melbourne, le Challenger était ainsi devenu un passage obligé.

« Si l’Open d’Australie venait à ne pas se tenir, les joueurs n’auraient aucune raison de venir dans notre région et c’est la seule période de la saison où ils viennent. » Mais la disparition des Internationaux 2021 a aussi une raison pécunière, dans un contexte où les financements publics ont fondu, alors que le secteur privé est durement touché par la crise sanitaire. Seule éclaircie dans ce tableau bien sombre, l’ATP a confirmé que le Challenger avait sa place réservée pour 2022. Il reste donc seize mois pour faire renaître le plus grand tournoi de tennis calédonien. Une compétition qui a vu passer les meilleurs joueurs en devenir, à l’image de Jo-Wilfried Tsonga, Grigor Dimitrov ou Taylor Fritz.

A.B.

©A.B. 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market