Hienghène au pied du mur en Ligue des champions

Le tenant du titre joue à se faire peur. Après une défaite, dimanche, face à Galaxy, les Calédoniens ont été tenus en échec par Hekari, ce mercredi, lors de leur deuxième match des phases de groupes de la Ligue des champions d’Océanie.

C’est fou comme dix minutes peuvent tout changer. Ce mercredi soir, alors que le chrono affiche la 80e minute au stade John-Guise de Port-Moresby, Hienghène est mené 2-1 par les Papous d’Hekari United. Le champion en titre est alors virtuellement éliminé de la compétition. La conséquence d’une défaite surprise face aux Vanuatais de Galaxy FC, samedi dernier (4-1), qui avait mis les hommes de Félix Tagawa au pied du mur. Au bord du gouffre même, puisqu’il a fallu attendre un cafouillage dans la surface de réparation papoue à la 82e face à Hekari, une faute et un pénalty transformé par Jo Athalé pour remettre le champion de Nouvelle- Calédonie sur les rails et arracher un match nul presque inespéré (2-2).

Une affaire de différence de buts ?

Mais ce résultat ne veut pas dire que Hienghène est sorti d’affaire. Bien au contraire, puisque le club de la côte Est n’a plus tout à fait son destin en main. Il pointe pour le moment toujours à la dernière place du groupe, juste derrière Hekari, à cause de la différence de buts. Mais les coéquipiers de Bertand Kaï peuvent encore espérer accrocher l’une des deux places qualificatives en cas de victoire dimanche, face aux Néo-Zélandais d’Eastern Suburbs (Auckland). Il faudra ensuite sortir la calculette pour compter la différence de buts.

Potentiellement, entre les quatre équipes de la poule, si Hekari battait Galaxy, dimanche. Hienghène pourrait alors payer cher sa lourde défaite inaugurale face à Galaxy. Une élimination à ce stade de la compétition serait une sacrée contre-performance pour les tenants du titre. Un fait rare puisque la dernière fois qu’un vainqueur sortant n’avait pas passé les phases de poules, c’était en 2011, avec… Hekari United.

A.B.

©OFC. 

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market