Fairbank, porte drapeau français aux Jeux Olympiques ?

Sacré champion olympique en 2000 lors des Jeux de Sydney, médaillé d’argent sur 800 m et de bronze au 400 m à Rio en 2016, Pierre Fairbank pourrait connaître l’honneur suprême lors des Jeux paralympiques de Tokyo (du 24 août au 5 septembre). Le Calédonien est en effet candidat à la fonction de porte-drapeau de l’équipe de France. En face de lui, deux autres prétendants : Stéphane Houdet (tennis) et David Smétanine (natation). Si le Cagou a déjà participé aux Jeux paralympiques à cinq reprises avant ceux de Tokyo (Sydney, Athènes, Pékin, Londres et Rio), jamais il n’a connu pareil rôle avec les Bleus.

Qualifié depuis les Mondiaux de Doha fin 2019, le natif de Hienghène est le seul Calédonien à avoir validé son billet pour les Jeux paralympiques, alors que de nombreux autres sont en ballottage favorable, à l’image de son partenaire d’entraînement, Nicolas Brignone, également en course fauteuil, ou encore Thierry Cibone, Marcelin Walico ou Rose Vendegou (lancer).

Le vote qui départagera les trois athlètes pour le rôle de porte- drapeau se déroulera au mois de juin. Pour le moment, le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) est en train de composer la liste des ambassadeurs qui voteront pour leur candidat favori. Au total, ils seront 59, pour une à deux personnes par

fédération sportive dont la discipline est présente aux JO. Pour la première fois, l’équipe de France présentera deux porte-drapeaux, une femme et un homme. Perle Bouge (aviron), Souhad Ghazouani (haltérophilie), Nantenin Keïta (athlétisme) et Sandrine Martinet (judo) sont les quatre candidates.

A.B.

©A.B.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market