e-commerce avec la métropole, les livraisons désormais assurées !

 

Satisfaire la demande de clients voulant acheter des produits en ligne sur des sites Internet qui n’expédient pas la marchandise en Nouvelle-Calédonie : telle est l’activité de Shop’îles, basée en métropole. 

Créée en 2012 par Ingrid Maisonneuve, la société Shop’îles permet aux habitants des Dom-Tom de commander sur les sites marchands qui ne livrent pas l’outre-mer. La Calédonie fait depuis quelques mois partie des territoires qui peuvent en bénéficier et le nombre de clients calédoniens qui utilisent ce service ne cesse d’augmenter. Le concept est simple : d’abord les achats sont livrés chez Shop’îles, en métropole, puis réexpédiés en une fois pour optimiser les frais de port.

Pour quels besoins ?

La majorité des sites marchands ne livrent pas la Calédonie. Sur place, le choix est donc limité et les prix souvent plus élevés. En proposant la réexpédition, Shop’îles permet à tous les Calédoniens d’accéder aux offres du web. Le site, jusqu’alors essentiellement sollicité par les professionnels, commence à l’être depuis quelques mois par les particuliers. Avec Shop’îles, on peut commander tous les produits en s’inscrivant tout simplement sur www.shopiles.fr.

Comment ça marche ?

Une fois inscrit,  on passe une commande sur un site de son choix (métropole ou étranger) avec les coordonnées de Shop’îles en adresse de livraison. Une fois le colis livré à la société, cette dernière avertit son client par mail. On choisit alors le transporteur et le paiement. Le client régle ensuite les frais de réception, de préparation, de stockage (une dizaine d’euros en moyenne pour un colis standard). à cela s’ajoutera, enfin, la réexpédition sur la Nouvelle-Calédonie frais de port inclus. Si le coût global est mentionné à chaque expédition, les droits de douanes sont à régler à l’arrivée. Une simulation d’envoi comprenant les tarifs sont consultables sur le site de Shop’îles, c’est très simple.

Certains produits interdits

Pour les produits imposants, Shop’îles compte développer bientôt le fret maritime, mais d’ores et déjà la commande par avion d’un moteur de voiture est possible pour un prix d’envoi d’environ 65 000 F. Seuls sont interdits les produits inflammables, les armes à feu, les animaux, les aérosols, ce qui est corrosif  et les matières toxiques.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market