[DOSSIER] Sportifs : « On fait comme on peut… »

Pierre Fairbank garde le moral : en remportant l’or aux Mondiaux fin mai, il a gagné son billet pour les Jeux paralympiques. Photo : Gilles Caprais

Depuis le 13 mai, les sportifs connaissent des fortunes diverses. À Numa-Daly, les athlètes préparent les Jeux paralympiques dans une sérénité toute relative. Les nageurs de Dumbéa ont réussi à honorer leur sélection. La Fédération de football ne désespère pas de relancer les championnats.

ATHLÉTISME : POUR FAIRBANK, « ÇA PEUT LE FAIRE »

Une séance de développé couché, puis quelques tours de piste, le tout dans sa légendaire bonne humeur. À Numa-Daly, lundi matin, Pierre Fairbank peaufinait la préparation de ses septièmes Jeux paralym- piques. Il est certain d’y participer depuis ses deux médailles d’or aux championnats du monde, sur 400 et 800 mètres, acquises les 17 et 20 mai au Japon. Il espère pouvoir s’entraîner normalement jusqu’aux Jeux qui commenceront le 28 août. « Si ça conti- nue comme ça, ça peut le faire », estime le médaillé d’or de Sydney 2000, qui constate que le climat de tension l’affecte quelque peu. « T’es dedans, mais t’es pas dedans… C’est un sentiment bizarre. »

À Paris, Pierre Fairbank pourrait être accompagné du sprinteur Félicien Siapo et du lanceur Vitolio Kavakava. Le premier a pu s’entraîner lundi, le second est resté bloqué à Dumbéa. Auteurs des minima exigés par la fédération, ils connaîtront leur sort le 13 juillet, à l’issue du comité de sélection.

NATATION : LE PÉRIPLE DES NAGEURS DE DUMBÉA

Malgré les dégradations de la piscine de Koutio, qui les ont contraints à se réfugier au CNC, et malgré les incertitudes liées au voyage, Chrissander Cerda et Blanche Freulon sont parvenus à honorer leur première sélection en équipe de France jeunes, lors de la Coupe de la Confédération méditerranéenne de natation, du 14 au 16 juin à Chypre.

Le premier a remporté quatre médailles (trois dont un titre en relais, et une médaille d’argent sur 100 mètres dos), la seconde a terminé 7e sur 100 mètres papillon. La compétition a été « une très belle aventure qui en appellera d’autres », savoure leur entraîneur, Anthony Guillamin, lui aussi sélectionné pour la première fois dans l’encadrement national.

Chrissander Cerda et Blanche Freulon sont parvenus in extremis à rejoindre l’équipe de France à Chypre. ©Anthony Guillamin

FOOTBALL : LES U19 CONTINUENT DE SE PRÉPARER

Numa-Daly est aussi le refuge de la sélection U19 masculine, qui espère toujours participer au tournoi de qualification à la Coupe du monde, du 5 au 18 juillet aux Samoa. « On a réussi à réunir une quinzaine de joueurs. On fait comme on peut… On espère pouvoir envoyer une équipe compétitive. Après discussion avec le sélectionneur (Pierre Wajoka), on prendra une décision », indique Gilles Tavergeux, président de la Fédération calédonienne de football.

Les seniors, quant à eux, « compte tenu de la grave crise que traverse actuellement le pays », ont été contraints de renoncer à la Coupe des nations d’Océanie, qui a commencé le 15 juin au Vanuatu. Concernant les différents championnats domestiques, la fédération garde espoir. « On est dans les starting-blocks. Si les conditions de sécurité sont à nouveau réunies, on sera prêts pour reprendre », assure Gilles Tavergeux.

RUGBY : FAIRE JOUER LES JEUNES, LA « PRIORITÉ ABSOLUE »

Les deux tiers des 1 100 licenciés ayant moins de 18 ans, la ligue pense avant tout à eux. « Refaire jouer les jeunes, ce sera la priorité absolue dès que les conditions de sécurité seront réunies », indique Pierre Forest, le vice-président. Pour l’heure, seule une vingtaine de filles et de garçons ont pu participer à une séance le 17 juin, sur la pelouse du vélodrome de Magenta. Le déplacement des U18 à Wallis, prévu pour le mois d’août, est incertain.

Quant au championnat seniors, « si on peut reprendre les matchs d’ici fin juillet, on pourra le maintenir », estime Pierre Forest, qui constate que beaucoup de joueurs ont d’autres préoccupations. « Certains ont perdu leur emploi. Pour eux, la priorité n’est pas au rugby. »

Gilles Caprais