[DOSSIER] Les pépites des précédentes éditions de Sublimage

Chaque année, le festival Sublimage propose des clichés uniques de la vie sous-marine. Les photographes savent capter la beauté des fonds marins. Ils s’attardent sur une lumière, une méduse, un combat entre deux poissons colorés et sur une biodiversité toujours plus remarquable. Retour en images sur les dernières éditions.

Le 13e festival international de l’image sous-marine se tient jusqu’à samedi 27 août, à Nouméa.

L’occasion de voir de belles photographies ou vidéos des merveilles que l’on trouve sous l’eau et qui sont souvent en danger, avec des spécialistes de l’image et de la plongée.

 

L’envers du décor (2021)

En 2021, dans la catégorie Grand Angle, Lénaïc Potrel remporte le Manta de bronze avec L’envers du décor. Ce cliché a également fait chavirer le cœur du public qui lui a attribué son prix.

 

Fight of Titans (2020)

Fernandez Caballero Rafaël obtient le Manta d’or en 2020 dans la catégorie Macro/proxy avec son Fight of Titans.

 

Sur un arbre perché (2018)

Le prix du public et prix espoir calédonien 2018 revient à Pierre-Emmanuel Faivre pour Sur un arbre perché.

 

Love from a father (2019)

Intitulé Love from a father, ce cliché de François Baelen obtient le Manta de Bronze dans la catégorie Macro/ proxy confirmé en 2019.

 

Medusa, le masque de la méduse (2017)

En 2017, Jack Berthomier est décoré du Manta d’or avec Medusa, le masque de la méduse dans la catégorie Noir et blanc.

 

Sub Zero (2020)

En 2020, le Manta d’argent revient à Tobias Friedrich avec Sub Zéro dans la catégorie Grand angle.

 

Clownfish (2019)

Un prix spécial du jury a été attribué à Luc Rooman en 2019 pour Clownfish.

 

L’Impératrice (2018)

Un Manta de bronze revient à Luc Bourdil en 2018 dans la catégorie Macro/proxy avec L’Impératrice.

 

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market