Des riverains contre une usine d’explosifs

Mardi 2 août, l’association de défense des riverains de Bouraké et de la Ouaménie organisait une manifestation devant la mairie de Boulouparis. Objectif : alerter sur un projet d’implantation d’une usine de fabrication et de stockage d’explosifs (Explo NC) sur un terrain classé en zone agricole du PUD et situé sur un bassin versant de la Ouaménie et une retenue collinaire.

L’association craint un détournement potentiel du PUD, des risques de pollution, un impact sur les ressources en eau, la voirie de la RM1 et dénonce une étude d’impact « biaisée ». « Nous ne sommes pas opposés sur le fond à un tel projet, destiné notamment au secteur minier et qui fait sens pour éviter les importations, mais pas à cet endroit », indique le président de l’association, Patrick Garrier.

Avis défavorable

Le projet a fait l’objet d’une enquête publique clôturée ce vendredi. L’association citoyenne de Nouvelle-Calédonie a apporté un avis défavorable auprès du commissaire enquêteur.

La Mairie s’y oppose également et la province Sud, plutôt favorable à une telle usine sur le principe, ne souhaiterait pas son implantation dans une zone agricole.

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market