Des risques extrêmes de feux de forêt

Mercredi, 19 communes ont été placées en « risque extrême » de feux de forêt et l’interdiction de l’usage du feu non domestique est entrée en vigueur pour l’ensemble du territoire. Ces derniers jours, les incendies ont fait des ravages à Moindou (670 hectares brûlés), à Deva, à Voh et à Pouembout. Quelque 3 500 hectares de végétation avaient déjà brûlé avant ces feux depuis le 15 septembre. La saison s’annonce des plus compliquées pour les soldats du feu. La forte sécheresse menace aussi les agriculteurs. L’Ocef a fait savoir qu’il leur apportait tout son soutien et a mis en place une organisation exceptionnelle pour répondre aux demandes des éleveurs.

Imprimer

Back to Top

Web Design BangladeshBangladesh Online Market